« Et toi tu Même? »

Histoires pour rêver à l'égalité

 

De et par Mélancolie Motte

Texte Mélancolie Motte

Dramaturgie Pierre Delye

Accompagnement artistique

Julie Nayer et Alberto Garcìa Sànchez

Mise en mouvement Florence Augendre

Création lumières Julien Vernay

Ambiances sonores Julien Vernay

Agence de diffusion Clair de Lune

 

 

Tout public dès 8 ans

Durée 1h

Création

Une production de l'association Le Non Dit (Bruxelles)

Avec le soutien du Centre culturel de Nivelles  et du Théâtre La Roseraie (Belgique), de la Mairie de Talange (57), du Festival des Arts du Récit en Isère et de la Scène conventionnée La Ponatière à Echirolles (38).

Des récits qui déstabilisent les idées préconçues sur les hommes et les femmes, décloisonnent les genres, nous aident à accepter nos parts féminines et masculines afin de nous rendre plus entiers. « Et toi tu Même ? » est un spectacle sur la parité des droits, une ode à l'Amour de soi et de l'autre.

 

Une fois par mois depuis la naissance d'Aurore, Marie et René offrent dans leur bar un coup à boire en échange d'une histoire. Ils espèrent qu’un jour quelqu’un racontera trois mensonges qui soient également ... trois vérités ! Aurore sent qu'on lui cache quelque chose d'important. Que son destin est mystérieusement lié à un étrange chaudron d'or qui se tient dans la cheminée. Mais quel est donc ce secret qui ronge ses parents ? Pourquoi le fait d'être née fille les angoisse tellement ? ...

 

Et puis il y a ce chasseur ; un client du bistrot bien perturbant, qui clame constamment face à l'assemblée qu'une femme n'est pas l'égale un homme. Aurore et ses parents tenteront de lui prouver le contraire. Sans succès. Jusqu'à ce que la nature – sa nature – en décide autrement pour lui … sera-t'il finalement la clef de l'énigme qui lèvera la malédiction du chaudron ? ...

 

Un spectacle où petites et grandes personnes se poseront la question de l'équilibre à trouver pour rêver l'égalité

Librement inspiré du livre éponyme de Gérard Moncomble

Avec Mélancolie Motte

Mise en scène Julie Nayer

Créateur Lumières Jocelyn Asciak

 

Une production de l'Asbl Le Non Dit, en collaboration artistique avec SIBA asbl

 

Avec le soutien du Théâtre La Montagne Magique, du Centre scénique Jeunes Publics de Bruxelles Pierre de Lune, du Centre culturel de Nivelles, de La Maison des Cultures de Molenbeek, du Théâtre La Roseraie et du Centre des Arts du Récit en Isère.

S'inspirant de l'album jeunesse de Gérard Moncomble : « L'enfant qui est né deux fois », lui-même inspiré d'un conte inuit (cfr Saladin d'Anglure, « Naître et renaître Inuit »), notre projet est de mettre en scène et raconter l'histoire poignante d'un enfant décédé à la naissance qui ne souhaite pas rejoindre le royaume des morts. Pour ce faire, sa petite âme va tenter de se trouver un autre corps à habiter ; mais chaque animal qu'il choisit d'accompagner se fait manger par un autre. L'âme de l'enfant mort va ainsi vivre un beau et terrible périple aérien, terrien et aquatique avant de réintégrer enfin, au fil de la chaîne alimentaire, le ventre de sa mère.

 

A travers cette histoire, nous souhaitons créer un spectacle qui propose d'évoquer avec poésie, musicalité et douceur une thématique sans âge, intemporelle et à laquelle le jeune public est souvent confronté d'une manière ou d'une autre : le cycle implacable de la vie et de la mort. Et de cette thématique (questionnement fondamental) d'autres thèmes jaillissent en filigrane : celui de la perte, de la faim et de la survie, du fil ténu qui nous tient en équilibre entre le vide et le plein pour la quête de sa propre voie ...

Nous contacter pour plus d'informations : info@melancolie.org